BIOGRAPHIE

Le compositeur Laurent Courbier est avant-tout passionné par la rencontre entre musicalité inspirante et narration puissante à travers le cinéma, la télévision et les jeux vidéo.
Son travail actuel comprend des musiques pour des jeux vidéo notoires  à venir tels que Rogue Lords (Nacon), Synced: Off-Planet et PUBG Mobile (Tencent Games).


Avec plus de 40 musiques de courts métrages d'animation  (Gobelins, Ringling College of Art & Design, Royal College of Art ...) et de cinéastes émergents tels que Pierre J. Secondi et Julien Pestel, Laurent Courbier a remporté plusieurs prix internationaux dont «Best Music Score» au Filmapalooza 48HFP International film festival à Orlando et «Best Original Music» award à l'Aniwow! festival à Pékin.


En 2013, il a reçu le Golden Eye "Best International Film Music" au Zurich Film Festival en remportant son prestigieux concours international de musique de film au cours duquel sa partition a été jouée par le Zürcher Kammerorchester et le Zurich Jazz Orchestra.


Sa collaboration avec les compositeurs Erwann Kermorvant, Armand Amar et Guillaume Roussel l'a amené à écrire des musiques additionnelles pour des séries telles que Happy! (Netflix) et Braquo (Canal +) ainsi que des films dont Belle et Sébastien 3, Mia & le Lion Blanc et Donne-moi des Ailes.


En tant qu'arrangeur, il a travaillé avec Nathalie Stutzmann, chanteuse lyrique et cheffe d'orchestre, sur son album Quella Fiamma (Warner classics), reprenant des airs des XVIIe et XVIIIe siècles sous leur forme la plus authentique.

Au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Laurent Courbier obtient un Prix d'harmonie dans la classe de Fabien Waksman, le 1er Prix de Contrepoint dans la classe de Jean-Baptiste Courtois et le 1er Prix de Fugue et formes dans la classe de Thierry Escaich et David Leszczynski. Il obtient également au Conservatoire de Lyon son Diplôme d’Etudes Musicales de piano à l’unanimité avec les félicitations du jury et étudie l’orchestration avec le compositeur Guillaume Connesson.

© Laurent Courbier 2020